Islamisme et repli communautaire

Page en cours de construction

Parce que la radicalisation et le terrorisme sont les symptômes les plus graves d’un mal plus profond, l’islamisme et le communautarisme, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a organisé jeudi 28 novembre 2019 un séminaire réunissant 125 préfets et cinq autres ministres (Laurent Nuñez, Nicole Belloubet, Jean-Michel Blanquer, Marlène Schiappa et Julien Denormandie).
Objectif : sensibiliser les préfets à la lutte contre le « projet politique anti-démocratique et antirépublicain » que constitue l’islamisme. Une circulaire intitulée « Lutte contre l’islamisme et les différentes atteintes aux principes rrépublicains »  a été remise aux préfets, appelés à agir avec « détermination », en leur demandant de mettre en place « une cellule départementale » (CLIR) dédiée à cette action. Le SG-CIPDR est chargé d’appuyer les préfets dans la relève de ce défi et de faire remonter les actions et résultats de ces actions.