8 février 2019 : formation des élus et des agents territoriaux

Les collectivités territoriales sont à la fois des capteurs pour la détection et des opérateurs essentiels pour la prise en charge préventive de la radicalisation. Pour que cette prévention fonctionne, il faut que leurs agents soient formés. C’est pourquoi le SG-CIPDR a organisé à Paris le vendredi 8 février 2019 une session de formation spécifique pour les élus et les agents territoriaux.

Cette journée de formation était articulée autour de :
4 modules :
l’état de la menace terroriste en France par la DGSI (Direction générale de la sureté intérieure) du ministère de l’Intérieur ;
les éléments clés du processus de radicalisation par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ;
la réponse publique en matière de prévention et de lutte contre la radicalisation par l’Unité de Coordination de lutte contre le terrorisme (UCLAT) et Secrétariat Général du CIPDR;
le partenariat Etat-Collectivités locales et la présentation de ce partenariat dans les Bouches-du-Rhône

1 table ronde, animée par Hervé Jouanneau de la Gazette des communes intitulée « une information mieux partagée pour prévenir et lutter contre la radicalisation avec la participation de Muriel Domenach Secrétaire générale du SG-CIPDR, Olivier de Maziéres, Préfet de Police des Bouches-du-Rhône et des représentants des villes de Strasbourg et Argenteuil.

A cette occasion le kit de formation théorique et une fiche pratique pour les collectivités à la prévention de la radicalisation ont été remis aux participants.