Avant première de « L’Adieu à la nuit » d’André Téchiné

Parce que l’État ne peut relever seul le défi de la radicalisation, le SG-CIPDR encourage et fait connaître le travail de prévention de la radicalisation de la société civile et des artistes. A l’occasion de la prochaine sortie en salle du film « L’Adieu à la Nuit » du cinéaste André Téchiné, une projection de travail a été organisée le 29 mars au cinéma le Beau Regard de Paris. Une projection suivie d’un débat entre le cinéaste, Muriel Domenach et Fouad Aouni, animé par la journaliste de France Culture Florence Sturm, pour échanger avec le public de la salle composé de professionnels de la prévention de la radicalisation, d’intervenants sociaux et d’élèves d’établissements franciliens. Un grand film, qui rend justice à la réalité. Un formidable outil de prévention aussi, dans les écoles ou en prison, pour alerter au repérage des signaux faibles et informer aux protocoles de signalement.

Bande annonce du film « L’Adieu à la nuit »