Radicalisation : quels profils ? Quelles préventions ?

Devant une salle comble des salons de l’Hôtel de Lassay de l’Assemblée nationale et sous le haut patronage de François de Rugy, Président de l’Assemblée nationale,  un colloque mêlant professionnels, chercheurs et politiques a présenté plusieurs travaux de recherche sur les profils de personnes radicalisés et les vecteurs de basculement dans la radicalité. La place à accorder pour l’éducation, la culture et le sport dans la prévention de la radicalisation a été également abordée. Cette conférence était proposée par Sandrine Mörch, Danièle Cazarian, et Brigitte Liso, en partenariat avec le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (CIPDR) et la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents. Muriel Domenach, secrétaire générale du CIPDR A conclut cette conférence  en présentant un premier bilan d’étape sur la mise en oeuvre du Plan national pour la prévention de la radicalisation et en déclarant que pour l’État  « l’objectif est d’articuler les démarches éducatives, sociales et sécuritaires en encourageant un contre-discours en amont ». Cette conférence a été suivie par la représentation de la piéce « Lettres à Nour » de Rachid Benzine.